Qui a tué Heidi ?


Auteur: Marc Voltenauer
Éditeur: Slatkine & Cie
Édition: 2017
Pages: 444




*****
Synopsis

"Andreas fonçait au volant de sa vieille BMW. Il enchaînait les virages et jouait avec les limite qu'imposait la route sinueuse. Les haut-parleurs diffusaient encore la chanson À quoi je sers. le refrain lancinant résonnait au fond de lui comme un écho de son état intérieur."

Qu'a-t-il bien pu arriver à l'inspecteur Auer? Un tueur à gages abat un politicien à l'opéra de Berlin, en plein milieu d'une représentation. Sa prochaine destination : Genève. Et puis Gryon.

Gryon où Andreas Auer, qui vient d'être suspendu par le commandant de police, décide d'aider un ami paysan à la ferme pour sortir de sa déprime. Gryon, ce petit village si paisible. Paisible? Pas si sûr...

Dans la chambre de sa mère, un homme rumine ses fantasmes les plus fous. Il est prêt à passer à l'acte. Un chassé-croisé infernal se profile, et va tout balayer sur son passage.

Andreas et les siens en sortiront-ils indemnes?

*****


Tout d'abord au moment où j'écris ces lignes je viens à peine de sortir de ma lecture. Et je prévois une panne de lecture plus ou moins longue après un roman pareil.

Que dire ? Premièrement, c'est un réel plaisir de retrouver l’inspecteur Auer mais également la plume de l'auteur qui a évolué depuis le premier tome. Cette plume précise et vrai, parfois un peu encyclopédique, qui nous plonge dans l'atmosphère du roman dès les toutes premières pages. J'en raffole.

Les chapitres très courts amènent un rythme fabuleux au roman et permettent également une lecture que je qualifiais de : "Par chapitre" ou de "Encore un Chapitre et au lit". C'est un format parfait et pour tout vous dire une fois que je l'aie commencé, j'ai eu beaucoup de mal à le lâcher.

L'intrigue semble simple et compliquée à la fois. L'auteur gère son récit d'une main de maître. Il laisse quelques indices mais juste ce qu'il faut. Chaque page me donnait envie de lire la suivante, je me prenais au "jeu" de l'enquête et voulais découvrir le fin mot de l'histoire avant Andreas. Bon je n'y suis pas arrivé ce qui a mon sens veut dire que l'ouvrage a été réalisé avec talent.

Les personnages m'ont beaucoup marqué. Dans "Le Dragon du Muveran" on découvrait l'inspecteur et son entourage, ici on en apprend un peu plus sur chacun d'entre eux. 

Une chose me plaît également beaucoup, Andreas ne ressemble pas à tous les autres inspecteurs de séries policières. Il me semble plus vrai, plus proche de la population actuelle. Il va contre les codes pré-établis du genre et ça me plais. Ce n'est pas un énième tombeur de ces dames, froid et loin du monde qui l'entoure mais un homosexuel qui aime sa famille plus que tout. Un homme que les injustices révolte, et qui suit ses intuitions, rarement fausses.

Karine est également un personnage intéressant, c’est une femme qui se veut forte et veux faire ses preuves dans un univers que l'on qualifiait encore de masculin il n'y a pas si longtemps (je suis même certaine que pour quelques personne c'est encore le cas). J'ai envie de savoir ce qui se cache sous son masque de détermination.

Je ne veux pas vous en dire plus pour ne pas vous spoiler car à mon sens c'est un livre qu'il faut entamer en connaissant le moins possible. Cependant je suis impatiente de pouvoir partager autours de cette lecture avec vous dans les commentaires.

Je tiens également à remercier l’auteur M. Marc Voltenauer et la maison d’édition Slatkine & Cie de m’avoir proposé de lire ce livre en service Presse ainsi que pour cette jolie dédicace.

Commentaires

  1. Une chronique qui donne bien envie, mais il faudrait déjà que je lise le premier tome qui est toujours dans ma PAL depuis notre Swap ! :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog