Reaper Motorcycle club / Possesseur




Auteur: Joanna Wylde
Editeur: Milady
Parution: 2015
Pages: 473







Mon avis:

Quand j’ai commencé mon aventure sur le blogue je ne pensais pas un jour poster tant de billet sur des romances. Si vous avez lu quelques uns de mes autres articles traitant de romance vous devriez déjà savoir que ce n’est pas un style que j’appréciais réellement. Mais ces derniers mois j’ai de la peine à lire autre chose que ces histoires mêlant amour et sexe. Et je peux vous dire que ça m’énerve.


Faisons une petite analyse de ce genre il y a toujours la fille un peu perdue ou au contraire, celle qui a un but précis et ne veut lâcher prise à aucun moment. Le super beau gosse soit riche comme crésus ou alors l’archétype même du Bad boy, parfois les deux en même temps. Et là c’est la rencontre elle, elle veut le faire changer, devenir meilleur. Lui l’aime mais ne veut pas se l’avouer et joue les gros durs. Puis souvent un bal de « je te veux, en fait non, et oui pour finir » commence. Avouons-le, ce genre est très cadré par ce genre de scénario, mais on en redemande. Enfin bref je ne suis pas là pour défaire un genre littéraire qui me permet de passé quelques heures à penser à autre chose qu’à mes cours.

Enfin, ce livre m’a attiré car, vous allez trouver ça trop cliché mais, j’aime beaucoup la moto et j’avais envie de me plonger à fond dans cet univers de Bikers. Surtout après avoir regardé quelques saisons des SONS of ANARCHY. J’ai trouvé ce livre très proche de la série, avec les entreprises légales du club qui en camoufle de moins légales. La présence d’une hiérarchie cachée chez les femmes des Bikers, même si elles ne font pas partie du club elles ont une influence dans le milieu.

Il faut l’avoué que cette histoire m’a un tout petit peu fait rêver, pas sur la situation de Marie vis-à-vis de Horse, mais sur l’appartenance à un groupe, une sorte de deuxième famille, qui est prêt à tout faire pour te protéger. Bon d’accord peut-être aussi un peu sur la situation de Marie.

Ce livre était facile à lire, prenant et touchant. Je l’ai beaucoup apprécié, il m’a fait passer un bon moment à m’imaginer chevauchant un monstre d’acier sur les routes américaines face à un soleil couchant. C’est un peu trop cliché ?

                                                                             

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le Projet Mars tome 1