Trois gouttes de sang et un nuage de coke (Quentin Mouron)






Auteur: Quentin Mouron
Éditeur: 10/18
Parution: 2016
Pages: 221






Mon avis:
Comment dire ? Heu c'est un peu dur de trouver mes mots. Je pense que cette chronique sera un reflet du livre, un chaos total.


Ce roman m'a fait prendre les montagnes russes de l’intérêt.
Les premières pages ne m'ont pas passionnées, j'ai dû me forcé pour continuer. Les quelques chapitres du milieu étaient intéressants bien qu’un peu tordu, mais la fin a battu tous les records du non intérêt.

Je n’ai pas compris grand-chose des derniers chapitres et j’étais quelque peu déçue de l’aboutissement de l’histoire. Je m’attendais à un retournement de situation, un truc qui me mette une claque et qui me fasse réfléchir sur les conditions qui nous ont fait aboutir à ce dérèglement de comportement, à cette violence.

Mais quand j’ai tourné la dernière page je me suis dit : « Quand même, il y a 200 pages rien que pour ça. » Cependant l’auteur a très bien mis en évidence la décadence liée à la drogue et au situation financière défavorable dans la société actuelle.

Pour être franche je ne m’attendais pas à ce point de vue là. Je m’attendais à une réflexion sur le coupable du meurtre et sur son comportement comme dans tous les policiers classiques. Mais l’auteur nous pousse à réfléchir sur la folie d’un détective privé, en défonce quasi permanente, et sur sa vision sombre et biaisé de l’humanité.

Son univers plutôt gris était très bien installé et la psychologie des personnages qui est un pilier de l’histoire, est très bien étudié. Mais je m’attendais à tout autre chose, ce qui m’a sûrement fait passer à coter de ma lecture.





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le Projet Mars tome 1